J’essaie de consommer des produits animaux de manière raisonnée depuis déjà pas mal d’années, mais c’est pas toujours facile à tenir quand on adore viande et fromage et qu’on vit en couple avec un viandard ! (surtout quand celui-ci cuisine bien ^^)

Du coup, quand Clélia et Olivier, qui animent ensemble la chaîne Youtube “Deux guignols en cuisine”, ont lancé pour mars un défi 30 jours sans viande, j’ai été ultra motivée !

(Je ne peux pas partager de vidéo sur mon blog, mais du coup vous pouvez voir celle du challenge ici : clic)

En plus, ça tombait super bien avec mes résolutions du mois : ne pas trop dépenser, faire des menus pour me motiver à cuisiner, et manger plus sainement.

Et puis ce que j’adore dans la cuisine végétarienne (voire végétalienne), c’est qu’elle stimule énormément ma créativité, pour deux raisons :
– la diversité d’aliments nouveaux qu’elle amène souvent à cuisiner -> nombreux laits végétaux et crèmes végétales, aux saveurs et textures variables, légumineuses (que l’on cuisine souvent assez peu), céréales et graines variées (pour changer des pâtes et du riz, et consommer plus de protéines végétales ), tous les produits à base de soja (miso, tamari, sojami, tofu fumé, PST, etc)…
– La deuxième raison est que autant la viande a naturellement un goût “fort” et nécessite souvent un assaisonnement simple, autant les féculents, légumineuses et légumes bénéficient, je trouve, de l’utilisation de nombreuses épices et condiments pour les rendre plus savoureux, et aussi d’être cuisinés de façon originale et ludique, pour ne pas se lasser et pour séduire les papilles des  réfractaires (conjoint, enfants, famille…).

img_20170303_003906_783img_20170303_223543_981

Pour quelles raisons diminuer sa consommation de viande ? 

-pour l’impact environnemental : la production de céréales nécessaire pour nourrir les animaux d’élevage est largement supérieure à la production nécessaire pour nourrir directement un humain avec ces mêmes céréales. Les besoins en eau de l’élevage sont aussi très importants. Dernier point, qui concerne plus la viande industrielle que celle des petits producteurs : de nombreux animaux sont nourris avec du soja, dont la culture est responsable de destruction de forêts,  et qu’il faut aussi importer de loin ce qui occasionne une pollution supplémentaire;
-pour la santé : la viande est très riche en acides gras saturés, à consommer avec modération, et l’excès de produits animaux augmente le risque de certains cancers, problèmes cardio-vasculaires, etc
-pour la protection animale : si je ne vais pas rentrer dans le même discours que peuvent avoir des vegans, car je ne suis personnellement pas opposée à la consommation de viande et sous produits animaux, je combats en revanche l’élevage de masse industriel, dans lequel les animaux ont des conditions de vie atroces, et où la rentabilité maximale est privilégiée au dépit de leur bien-être;
– pour une consommation durable : du fait de la surconsommation de viande, en particulier dans le monde occidental et les US, en gros 3/4 des terres agricoles au niveau mondial sont actuellement destinées à l’alimentation du bétail et des animaux d’élevage. Consommer de la viande trop souvent, c’est donc participer à cette situation où, bien qu’il y ait assez de surfaces agricoles existantes pour pouvoir nourrir la planète, les plus riches peuvent se permettre de surconsommer, tandis que tant d’autres meurent de faim.
-pour l’économie financière : la viande, surtout la bonne, c’est cher;

dsc_7396_petit

Liens utiles

Si ce défi vous intéresse et que vous voulez trouver du soutien et des idées de repas sans viande, vous pouvez rejoindre le groupe facebook du challenge.

Et pour plus d’idées recettes, je vous transmets mes références en matière de cuisine VG (et même vegan pour certains blogs) :
Clea cuisine, une des pionnières de la blogosphère en matière de cuisine bio et végétarienne. Ses recettes, simples et créatives à la fois, ne nécessitent jamais de tonnes d’ingrédients exotiques et sont toujours une réussite !
Valérie Cupillard, auteur culinaire dont j’apprécie beaucoup les livres,
Green me up, blog végétarien où l’on trouve aussi beaucoup de recettes végétaliennes,
Antigone XXI, blog d’une végane engagée mais pas dogmatique, qui en plus de proposer plein d’idées appétissantes écrit aussi des articles intéressants, pédagogiques et sans jugement, sur le véganisme et divers sujets de société,
Au vert avec Lili, blog de cuisine végétale et gourmande, aussi majoritairement sans gluten.

Alors, 30 jours sans viande, ça vous tente ? 🙂

Je vous souhaite une très belle journée, et vous remercie de m’avoir lue. N’hésitez pas à aimer et commenter, vos retours me font toujours énormément plaisir !

0 Si vous n'avez pas le temps ou le courage de me laisser un commentaire mais avez aimé cet article, vous pouvez simplement cliquer sur le petit coeur. Merci 🙂

5 thoughts on “Marguerite Challenge : un mois sans viande ! ”

  1. Chouette, bon défi ! N’hésite pas à m’envoyer un petit message si tu es en panne d’idées, ça fait un peu plus de deux ans que je ne consomme plus de viande, j’ai quelques recettes ou astuces (surtout des idées de jours de flemme) sous le coude !

  2. Bravo Anne de relever ce défi !!! Comme tu l’as dit, cela permet de découvrir de nouvelles recettes, ingrédients et associations 🙂 La cuisine sans viande peut tout à fait être une cuisine généreuse et gourmande ! A très vite

  3. C’est vrai que ce n’est pas toujours facile surtout quand tu es invité ou alors que tu as envie daller manger dehors… full support en tout cas ! On se sent tellement mieux dans son corps et dans sa tête !

  4. J’attends ton retour sur ce challenge fort intéressant!
    Je suis assez d’accord sur le fond avec toi. J’essaie certaines semaines de diminuer progressivement ma consommation viande notamment pour ma santé, le porte-monnaie et l’environnement :).
    Gros bisous à toi et à bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *