L’industrie agro-alimentaire est très forte pour vous faire consommer de la m***de en vous donnant l’impression que vous prenez soin de vous. Les exemples sont nombreux, je voulais vous présenter certains de ceux que je vois le plus en consultation, histoire de vous être utile !

 

dinette

 

Les galettes de riz

Pour l’anecdote, j’ai un jour eu une cliente qui avait arrêté de prendre au petit déjeuner du bon pain bio complet au levain pour le remplacer par des galettes de riz. Elle préférait le pain, mais elle se forçait un peu car elle voulait manger plus sainement. Quel soulagement pour elle quand je lui ai dit que ses tartines étaient bien meilleures pour elles que ces cochonneries de galettes…

Les galettes de riz, c’est ce qu’on appelle des “calories vides”. C’est un type d’aliment qui ne vous apporte aucun nutriment intéressant, son type de préparation très transformé détruisant à peu près tout ce qui est présent dans l’aliment nu (les céréales étant, entre autres, cuites à très haute température). De plus, comme elles ne sont pas du tout rassasiantes et pas une bonne source d’énergie, vous risquez d’en manger beaucoup trop.
Par ailleurs, je vous ai déjà parlé de la notion d’index glycémique, qui indique à quel point un aliment crée un pic de glycémie. Les aliments à IG élevé sont responsables de prise de poids, diabète, problèmes cardio-vasculaires, etc. Or, l’IG de ces galettes de riz est de 85. Pour info, c’est carrément plus élevé que celui du sucre blanc, qui est de 68. En gros, c’est presque pire que de manger du sucre tel quel !

A la place, je privilégie un bon petit dej comprenant glucides à IG bas (pain complet au levain, flocons d’avoine…), bons gras (beurre, avocat, beurre de coco, purée d’oléagineux, amandes, noisettes, etc…) et protéines (œuf, fromage, fromage blanc, produits de soja, association céréales légumineuses…).

 

Le jus d’orange industriel (y compris “100% pur jus”)

Après pressage, le jus est pasteurisé. On enlève ensuite l’oxygène qu’il contient, afin qu’il se conserve longuement. Problème, ces 2 étapes lui font perdre à la fois son goût et tout son intérêt nutritionnel. La saveur est du coup reconstituée par les industriels, à base d’arômes issus de l’orange (mais qui n’ont plus grand chose de naturel). On y ajoute aussi de la vitamine C synthétique.
Enfin, même si ces jus sont dits sans sucre ajouté, les étapes de préparation du jus extraient aussi le sucre des fruits. On y remet donc fructose & cie, afin de correspondre à un taux de sucres fixé arbitrairement.

En bref, ce jus d’orange n’a rien de naturel et rien d’intéressant pour vous. Si vraiment vous voulez du jus d’orange, pressez-le fraîchement juste avant consommation !

Par ailleurs, si vous avez un système digestif sensible, je vous recommande d’éviter les fruits acides au cours du petit dej ou d’un repas. Cela peut vous causer des désagréments intestinaux.

A la place, je consomme les fruits de préférence entiers, afin de bénéficier des fibres qu’ils contiennent.
Préférez les seuls, en collation, vers 11h et/ou 17h.

 

pesticides

 

Les produits laitiers allégés

Pour rester crémeux sans matières grasses, ces produits contiennent à la place du sucre ou des additifs.
Lorsque vous voulez perdre du poids, il ne sert à rien d’éviter le gras, bien au contraire. C’est en effet une excellente source d’énergie pour le corps, des calories que vous allez donc brûler et non stocker (sauf excès de mauvais gras : fritures, gras trans…).

Votre principal ennemi est en revanche le sucre, qui fait monter votre insuline et cause sur le long terme une résistance à l’insuline responsable de nombreux problèmes de santé. Dans votre corps, trop de sucre est stocké sous forme de graisse, responsable de vos rondeurs.

Côté produits laitiers, je vous recommande de choisir des produits bio, entiers, non transformés, directement issus de petits producteurs locaux. Consommez les sans excès, je vous recommande 1 à 2 par jour grand max.
Si vous êtes sensible, privilégiez ceux de brebis, plus digestes. Sachez aussi que vous n’êtes pas du tout obligé de consommer des produits laitiers.

 

Les biscuits diététiques

Déjà, on va pas se mentir, en général les biscuits c’est du grignotage ! Donc ce sont de base des aliments ajoutés à votre journée, pas nécessaires à votre équilibre. Mais même si vous les prenez en guise de petit déjeuner, ça n’a pas grand intérêt non plus…
Pour avoir une bonne source d’énergie le matin, il faut : un IG bas, des protéines, des bons gras. Ici, on a peu de protéines, peu de matières grasses et pas forcément les plus intéressantes, et surtout des glucides (farine et sucre).

Même si les biscuits étiquetés comme diététiques peuvent donner l’impression qu’ils ont une composition légèrement meilleure en terme d’ingrédients (farine complète, “sucre de canne roux”, présence de vitamines et minéraux…), c’est en fait plus ou moins une illusion.

  • La farine complète, c’est bien… sauf que les marque les plus typiques de biscuits “diététiques” ne sont pas bio. Donc en gros la farine complète, ça veut surtout dire plus de pesticides, ceux-ci étant concentrés dans l’enveloppe des céréales.
  • Le sucre de canne “roux” ne veut rien dire. Rien ne prouve que ce soit du sucre complet, il existe de nombreux sucres roux qui sont du sucre raffiné recoloré. Donc ça peut tout à fait être comme du sucre blanc. Mais surtout, quand vous regardez le tableau de composition nutritionnelle, la plupart de ces biscuits sont TRÈS sucrés (chez G*rbl*, les biscuits les plus sucrés sont à quasi 35g de sucre au 100g, ce qui est déjà beaucoup !).
  • Les vitamines et les minéraux sont présents noir sur blanc dans la liste d’ingrédients. Autrement dit, on ne parle pas de nutriments naturellement présents dans les aliments, mais de biscuits qui sont limite transformés en compléments alimentaires par l’ajout de composants généralement synthétiques. Ce n’est pas un choix nutritionnel que je considère intéressant. A mon sens, il vaut mieux favoriser des aliments qui sont naturellement riches en nutriments. Et après, si nécessaire, prendre quelques compléments ciblés et de qualité, en fonction de vos propres besoins.

A la place, si vous avez faim, vous pouvez prendre : des amandes, noisettes, noix…, un fruit, 1 ou 2 carrés de chocolat noir minimum 70% de cacao…

 

Les céréales pour petit déjeuner (même bio !)

Je pourrais vous répéter un peu tout ce que je vous ai dit sur les biscuits… Les céréales du petit déjeuner sont en majorité des produits :

  • trop sucrés, à indice glycémique élevé (y compris les céréales bio de la marque J.Favr*chon, qui joue beaucoup sur le côté santé) ;
  • sans intérêt nutritionnel : pauvres en vitamines et minéraux sauf si ajout artificiel, pauvres en bons gras, pauvres en protéines, pauvres en fibres sauf si ajout spécifique à la composition… ;
  • très transformés, aussi (là, moins en bio, surtout les céréales conventionnelles en supermarché) : préparations industrielles qui modifient considérablement les céréales d’origine (pétales, soufflé, extrudé…), ce qui augmente énormément l’IG. Les températures de cuisson sont très élevées, ce qui détruit tous les nutriments et crée des acides gras trans et autres substances qui augmentent les risques de cancers.

En bref, méfiez-vous de la pub et de ce que le paquet vous annonce. Ces produits annoncés au choix comme “santé”, “fitness”, idéals pour vous ou pour vos enfants… sont en général ce qu’on peut faire de pire pour commencer la journée. Ils ne vont rien vous apporter d’intéressant, vont créer un pic de glycémie qui sera suivi d’un “crash” d’énergie (coup de pompe, envie de grignoter…), ne seront pas rassasiants…

A la place, si j’aime les céréales le matin, je me prépare des porridges et granola maison, en choisissant des recettes à IG bas (donc peu sucrées !), qui contiennent de bons gras et des protéines.

 

bol bonbons
Photo by rawpixel on Unsplash

 

Alors, comment bien manger pour prendre soin de soi ?

Les vrais aliments “santé”, ceux qui vous aideront à rester en forme, éventuellement à perdre du poids si vous en avez besoin… sont :

  • les aliments bruts, bio, les moins transformés possible ;
  • les aliments naturellement riches en nutriments (légumes et fruits frais et de saison, oléagineux, graines germées, céréales 1/2 complètes bio… etc) ;
  • les aliments à IG bas ;
  • les bons gras (clic)
    .
    .
    .

 

Vous êtes perdu(e) ? Vous ne savez plus quoi manger ? Lors d’une consultation, nous établissons ensemble un bilan alimentaire complet. Je vous transmets ensuite mes conseils personnalisés pour changer vos habitudes selon VOS besoins !

Je prends RDV

 

Consommez vous ces aliments ? Avez-vous d’autres exemples d’aliments que vous pensiez sains et qui ne le sont pas ?

Je finis sur un petit point plaisir : Le but de cet article est de vous informer, afin que vous puissiez faire vos choix en pleine conscience. Cependant, le fait que ces produits ne soient pas des produits santé ne veut pas dire que vous devez vous les interdire à tout jamais et culpabiliser si vous mangez un biscuit ou buvez un petit verre de jus d’orange. Simplement, consommez les avec modération, en les considérant comme un petit moment plaisir assumé et apprécié pleinement.

 

12 lecteurs ont aimé cet article, merci à vous 🙂

6 thoughts on “Ces aliments que vous pensez sains… et qui ne le sont pas !”

  1. Super intéressant comme article. J’avoue que je consomme des galettes de riz pour les 4h parfois en pensant que c’est « sain »… oups !

    Sinon pour les jus de fruits, s’ils sont pressés maison avec un extracteur de jus, recommandé ou pas ? J’avais lu que pour garder tous les nutriments, il fallait les boire dans les 15 minutes.

    1. Merci !

      L’extracteur est très bien, mais privilégiez les jus de légumes, avec maximum 1 petit fruit et 1 légume sucré (carotte, betterave…). Ceux de fruits purs apporteront du sucre sans les fibres, donc qui passera très rapidement dans le sang. Les jus verts eux, vous apporteront de nombreux nutriments facilement assimilables sans le sucre.

  2. Bonjour à tous,
    À la seule condition de ne pas acheter du bio low-cost qui trompe sournoisement le consommateur par manque de transparence…..
    Notamment certains fruits et légumes bios avec certifications et logos d’après certains producteurs maraîchers et agriculteurs et avec à la clé des autorisations exceptionnelles spécifiques des autorités sanitaires et après contrôles du service préfectoral de la répression de la fraude peuvent tout de même utiliser certains traitements pesticides etc…. car soit-disant pas d’autres solutions alternatives plus naturelles à mettre en place dans certains cas et nettement moins nocives pour le consommateur pour ne citer que les exemples dont la pomme de terre à cause des doriphores,les pommes, les raisins etc….
    Des conseils peut-être intéressants avec toutefois des réserves sur les résultats….. :
    Bien les nettoyer avec de l’eau pour enlever la poussière car insuffisant pour réellement enlever le traitement et additionner de citron bio ou bien de bicarbonate de soude pour essayer d’enlever les particules du traitement à l’extérieur du légume ou du fruit bien que les traitements pénètrent à l’intérieur du fruit et du légume….
    Difficile de trouver une solution favorable et efficace pour éviter toute toxicité et goûts et odeurs du citron bio et bicarbonate de soude alimentaire….
    Si vous avez des suggestions ou résultats plus naturelles et efficaces n’hésitez pas à nous les proposer.
    Je tiens à vous remercier pour toute l’attention nécessaire que vous porterez à mes questionnements sur la politique économique environnementale et sanitaire actuelle et très préoccupante qui me semble t-elle trompe insidieusement l’intérêt de tout consommateur et empoissonne progressivement la santé.
    Cordialement
    Géraldine

    1. Bonjour,

      je ne crois pas que ce que vous mentionnez soit réellement possible. Si un produit n’est pas autorisé en bio, il ne peut pas être utilisé même exceptionnellement à ma connaissance.

      Selon l’agence bio :
      “Selon les plans de contrôle officiels conduits par la DGCCRF, plus 95% des produits bio contrôlés ne contiennent pas de résidus de pesticides.”

      Je pense qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter pour rien lorsqu’on choisit des sources de qualité (= pas du bio de supermarché mais d’AMAP etc). Personnellement, je brosse rapidement sous l’eau et c’est tout 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *