Le “healthy” est à la mode, partagé par de nombreuses marques qui surfent sur la vague, et autres influenceuses. A force de le voir partout, ce mot ne veut plus dire grand chose et se mélange malheureusement souvent à la culture des régimes.

“Healthy”, au départ, ça veut dire “sain”. Mais du coup, revenons aux bases, qu’est-ce que c’est qu’une alimentation saine ? Qu’est-ce que ça n’est pas ?

A cause de l’influence de cette culture des régimes, je vois beaucoup de fausses idées, de restrictions, de frustration, de compulsions chez mes clientes. Je vois aussi des personnes qui ont peur d’aller voir un naturopathe car ils n’ont pas envie “qu’on leur interdise de manger tout ce qu’ils aiment”.

Alors, aujourd’hui je démonte quelques clichés et t’offre quelques bonnes surprises de l’alimentation saine !

 

Tout est autorisé

 

… Oui, tout !

Tu aimes la pizza, le chocolat, le fromage, les pâtes ? Autorise-toi à en manger !

Ce qui n’est pas sain, c’est de penser qu’il y a des aliments “healthy” et d’autres “qui font grossir”. C’est de se priver de tout ce qui te fait envie parce que “C’est pas bien”. C’est de ne pas acheter ces biscuits que tu aimes “parce que ça t’évite de craquer”.

C’est aussi de manger une pomme alors que tu as envie de chocolat. Car si tu as envie d’un aliment, il y a une raison. Et par ailleurs, la pauvre pomme mérite mieux que de n’être qu’un aliment “régime” qu’on mange par dépit alors qu’on pourrait apprécier sa fraîcheur acidulée pour ce qu’elle est, ou en faire une délicieuse compote ou tarte aux pommes. Avec un peu de cannelle… Yummy !

Pareil pour les brocolis, les courgettes ou la salade. Un légume vapeur fadasse, une salade sans huile, c’est pas bon… et en plus tu assimiles moins bien les vitamines sans gras ! Retrouvons le plaisir de manger des légumes, préparés de façons variées, gourmandes, avec des épices et des herbes…

Une alimentation saine c’est une alimentation variée, à l’écoute de tes envies, de ta faim, de tes besoins propres. Quand tu arrives à lâcher la peur, le contrôle, la frustration… et retrouver une relation apaisée à ton alimentation, tu peux plus facilement trouver un équilibre naturel où tu peux manger de tout avec plaisir !

 

 

Le goûter, ce n’est pas que pour les enfants

 

J’ai souvent entendu en RDV “J’ai du mal à ne pas prendre de goûter, je sais, c’est pas bien…”. Mais si ! Pourquoi ce ne serait pas bien ?

La question est simple : tu as faim à l’heure du goûter ? Alors mange. Si tu écoutes ta faim au lieu de te priver, c’est super !

Par ailleurs, manger certains types d’aliments vers 17h est intéressant pour la gestion du stress et l’équilibre des neuro-transmetteurs qui règlent le cycle veille-sommeil. Bref, un bon goûter c’est bon pour ton humeur, ton bien-être, ton sommeil, ton énergie…

Après, si j’écris ça, ça ne veut pas dire non plus qu’il est nécessaire de prendre un goûter pour tout le monde. Encore une fois, la base est d’écouter sa faim et ses envies. Si tu n’as pas faim entre le déjeuner et le dîner, alors tu n’as pas besoin de manger si tu ne le souhaites pas.

 

 

Le gras est ton ami

 

Ça te surprendra peut-être, mais ajouter plus d’aliments gras dans ses repas fait partie des conseils que je donne le plus à mes clientes. Malheureusement, les idées issues de la paranoïa anti-gras qui datent de la jeunesse de nos parents sont encore bien présentes et je vois beaucoup de femmes qui le limitent un maximum par peur de grossir.

En réalité, le gras est essentiel ! Les aliments gras fournissent une excellente source d’énergie, sont indispensables pour produire les hormones, certains d’entre eux sont nécessaires au cerveau…

Et puis si on stocke du gras… ce n’est pas nécessairement la faute du gras. Les sucres aussi se transforment en graisses dans le corps si consommés en excès.
Par ailleurs, la question de la prise de poids est bien plus complexe que l’idée basique d’excès de calories. On peut grossir à cause de problèmes métaboliques, d’un déséquilibre hormonal, de stress, d’insulino-résistance, de sous-alimentation…

Alors arrête le 0% bourré d’additifs et la margarine dégueu et fais la paix avec les bonnes huiles, l’avocat, les amandes et les noix, le saumon, le beurre, les œufs…

 

 

Les féculents le soir, c’est bon pour toi

 

“Les féculents, le soir, ça fait grossir”, “Mangez léger le soir car sinon vous allez stocker”… Encore un cliché bien ancré !

En fait, il y a plein de raisons de manger des féculents le soir :

  • Déjà, souvent, le repas de midi est négligé, un sandwich ou une salade mangé vite fait… Si c’est le cas pour toi, prendre le temps de te poser avec un vrai repas le soir est important.
  • Ensuite, le sommeil n’est pas un arrêt des fonctions du corps, loin de là. Le corps “travaille” pas mal la nuit, de nombreux processus sont à l’oeuvre, et ta petite soupe de légumes ne t’apportera pas assez de calories pour cette activité nocturne.
  • Enfin, manger un repas plutôt glucidique le soir est un excellent choix pour la qualité du sommeil.

Alors, convaincue ?

 

Ah, aussi, j’oubliais de te dire… T’as pas besoin d’arrêter le gluten et les produits laitiers si tu n’as pas d’intolérance ou de maladie coeliaque ! 😉

 

Tu as envie d’améliorer ton alimentation en alliant santé et plaisir ? Tu as du mal à écouter ta faim et déterminer ce qui est bon pour toi ?

Alors, prends RDV ! 🙂

 

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *