En cette période de confinement, je vois que beaucoup de femmes qui souffrent de SPM souffrent encore plus que d’habitude : augmentation du stress, limites en matière d’utilisation d’anti-inflammatoires, habitudes de vie perturbées, etc

Du coup, j’ai eu envie de faire un article pour donner des pistes de réflexion et offrir du soutien et de l’espoir aux femmes concernées !

Deux choses importantes que je veux mettre en avant :

  • le SPM n’est pas une norme mais bien un trouble de santé. Il n’est pas normal de devoir vivre l’enfer avant tes règles chaque mois,
  • le SPM n’est pas une fatalité, il y a des solutions (mais il n’existe pas de remède magique applicable à toutes les femmes).

 

Le SPM, qu’est-ce que c’est ?

 

Commençons par le commencement : le SPM, syndrome prémenstruel, se caractérise par toute une variété de symptômes apparaissant dans les jours ou semaines précédant les règles, après l’ovulation.

On peut retrouver : hypersensibilité, douleurs ou lourdeurs au niveau des seins, maux de ventre, irritabilité, dépression, angoisse, maux de tête, acné, pulsions alimentaires

Il existe une forme plus sévère mais heureusement plus rare : le trouble dysphorique prémenstruel, dans lesquels les troubles de l’humeur sont particulièrement exacerbés, pouvant aller jusqu’à des pensées suicidaires, etc.

Point important : des symptômes apparaissant sous pilule ne sont pas un syndrome prémenstruel mais un effet secondaire de la pilule, ce n’est pas la même chose. De même que, pour rappel, les saignements sous pilule ne sont pas des règles.

 

 

Causes du SPM

 

La cause n’est pas universelle et tout un tas de facteurs sont impliqués. Les facteurs qu’il faut examiner sont :

  • l’équilibre des hormones et neurotransmetteurs,
  • l’équilibre alimentaire et les possibles carences et excès,
  • l’état de l’intestin : digestion, équilibre du microbiote, assimilation,
  • le fonctionnement du foie, censé dégrader les oestrogènes,
  • l’exposition aux pertubateurs endocriniens,
  • l’inflammation,
  • le stress,
    … etc.

Bref, les facteurs de causalité sont nombreux et variés. Malheureusement, tu ne peux donc pas juste suivre les conseils de X sur tel forum ou réseau social qui a utilisé avec succès tel plante ou complément avec succès pour elle et être sûre du résultat pour toi.

 

 

Comment soulager sur le moment ?

 

Pour un soulagement ponctuel des douleurs, les plantes et huiles essentielles qui vont soulager l’inflammation sont tes amies. Par exemple, tu peux utiliser l’eau florale de camomille noble ou celle de mélisse en interne (1 càs dans un verre d’eau), l’huile essentielle de basilic exotique et de géranium en externe (2-3 gouttes de chaque dans 1 cuillère d’huile végétale, en massage sur le ventre ou le bas du dos).

Pour un soulagement ponctuel des troubles de l’humeur, tu peux :

  • adopter des exercices de respiration et de relaxation pour mieux gérer le stress,
  • utiliser les fleurs de Bach pour mieux vivre tes émotions,
  • utiliser des huiles essentielles ou plantes qui apaisent le système nerveux, comme la lavande, la fleur d’oranger, le petit grain bigarade ou encore la marjolaine par exemple.
    Il en existe énormément, choisis-en une avec laquelle tu as une affinité.

 

 

Comment soulager durablement ?

 

Ce sera un travail de plus longue haleine, car rééquilibrer des problématiques hormonales peut prendre plusieurs mois. Pour trouver la solution qui te convienne à toi, l’idéal est de faire un bilan détaillé de ta situation avec un.e professionnel.le afin de comprendre les facteurs présents dans ton cas et déterminer les axes d’action en conséquence.

En naturopathie, l’accompagnement du SPM et des troubles du cycle passe principalement par :

  • une alimentation adaptée à tes besoins, afin d’assurer un bon fonctionnement hormonal et de prévenir les carences,
  • des techniques de gestion du stress et un soutien émotionnel, pour mieux gérer ton humeur et retrouver plus de sérénité,
  • des conseils en matière de plantes et compléments personnalisés, pour soulager dans l’immédiat, tout en accompagnant vers un équilibre sur la durée.

C’est une stratégie qui demande un peu plus d’engagement mais vaut vraiment le coup, pour retrouver un bien-être durable et arrêter de souffrir chaque mois !

Pendant le confinement, les consultations de naturopathie sont maintenues à distance, en visio. Tu peux prendre RDV avec moi pour un accompagnement du SPM mais aussi du stress et autres désagréments chroniques.

Je te souhaite une belle journée et te dis à bientôt !

 

 

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *