L’automne s’est bien installé, il fait gris, et j’avais envie de t’emmener en voyage pour quelques minutes, pour profiter encore un peu de l’été. En juillet, j’ai accompagné mon compagnon, Sri Lankais, pour mon deuxième séjour dans ce pays sublime.

Monsieur vend en France des trésors de son pays, issus de super producteurs en biodynamie. La partie centrale de notre voyage a donc été un magnifique passage dans la région des montagnes du cœur du Sri Lanka pour visiter les producteurs en question et leurs plantations de thé et autres trésors.

Ses parents ont une voiture, mais j’ai insisté pour que lui et moi fassions ce trajet en train. En effet, toutes les personnes que je connais qui sont parties au Sri Lanka ont adoré ça. Les trains là-bas sont de vieux tortillards, très lents, donc le voyage prend du temps. Et si on demande au contrôleur dans les gares, il accepte de laisser les portes ouvertes. Ainsi, on peut voyager assis ou debout à la porte du train, et apprécier pleinement les paysages incroyables qui défilent.

C’est une expérience dingue, probablement celle qui m’aura marquée le plus de mon voyage. Nous avons pris le train à 6h du matin à Colombo, en 3ème classe car il n’y avait plus de place dans les autres. En 3ème, il y avait ce jour-là bien plus de locaux que de touristes, peut-être aussi à cause des attaques d’avril.

J’ai passé les 3/4 du voyage à prendre des photos, plus de 500 en une journée, car les paysages qui se succédaient devant nous étaient magiques… Montagnes, rivières, plantations de thés, petites villes et petites gares au milieu de nulle part…

Nous avons fait la portion de Colombo à Ella. En voiture, ce trajet représente un peu plus de 200km. En train, je ne connais pas la distance (le trajet est plus long car il y a des détours par de nombreuses gares) mais le voyage nous a quand même pris pas loin de 10h (petit retard compris) ! Nous sommes donc arrivés à Ella vers 16h seulement.

 

 

Ella est une petite ville au milieu des montagnes qui est pas mal envahie par les touristes. Il y a de jolies choses à voir autour, mais en ce qui nous concerne nous n’avons eu que peu de temps pour en profiter. En effet, nous devions arriver vers 15h et pensions donc avoir l’après-midi pour découvrir le coin. En réalité, avec le retard du train + le trajet en tuk tuk jusqu’à notre hôtel excentré + le fait que la nuit tombe vers 18h, nous avons juste eu le temps de faire une petite ballade jusqu’au sommet du Little Adam’s Peak, une montagne en face de l’hôtel où nous étions.

Ceci-dit, la très belle vue valait le détour ! Du coup, ma vision d’Ella, où nous n’avons passé qu’une nuit, se limite à : un joli sommet, le superbe hôtel que nous avions choisi et ses bungalows très agréables qui donnent sur un paysage magnifique, le meilleur massage de ma vie au spa de ce même hôtel (massage qui commence avec vue sur le paysage, le spa étant totalement vitré sur une façade) et un resto à touristes sympa mais sans beaucoup d’âme.

 

 

Le lendemain matin, nous sommes repartis en train pour un voyage bien plus court, de Ella à Haputale, où nous devions rejoindre ses parents pour partir en voiture visiter la plantation de thé d’un de ses producteurs. Profitant du sens inverse du train par rapport à la veille, j’ai à nouveau pris pas mal de photos. De plus, celui-ci étant bien moins bondé, j’avais “ma” porte pour moi toute seule tout le long !

 

 

Pour moi qui suis passionnée de biodynamie et de permaculture, cette visite était incroyable. Les plantations sont magnifiques, avec des arbres et des fleurs un peu partout entre les plants de thé, une nature riche et foisonnante, des paysages à couper le souffle… Mes photos ne rendent pas justice à la beauté du lieu, mais je vous laisse quand même découvrir cela :

 

 

Ce soir là, nous avons dormi à Haputale, dans un nouvel hôtel très agréable aussi : le Melheim. Celui-ci est superbement situé, et la vue aussi bien du balcon de notre chambre que de la terrasse du petit-déjeuner était canon !

 

 

Entre 2 visites de “travail”, un peu de tourisme : sur la route, ils m’ont emmenée découvrir Adisham, monastère bénédictin au milieu des montagnes sri lankaises. Ce lieu a été bâti pour un aristocrate anglais dans un style Tudor qui surprend. On a pendant quelques minutes presque l’impression d’être de retour en Europe !

 

 

Le Sri Lanka, c’est beaucoup de longs trajets en voiture, les routes étant souvent étroites, pas forcément toutes en super état, avec pas mal de trafic. Du coup, après avoir vu Adisham en fin de matinée ou début d’après-midi, nous sommes arrivés à notre prochaine étape, Nuwara Eliya, assez tard et n’avons pas eu le temps de voir grand chose avant la nuit. Du coup, nous avons fait un rapide tour à pied du centre ville, mélange d’anciens bâtiments coloniaux et de petits commerces locaux, avant de revenir profiter de notre hôtel, le célèbre Grand Hotel. Ceci-dit, c’est en lui-même un lieu qui vaut la visite !

Manoir de vacances d’un lord anglais, construit en 1828 et agrandi au fil des années, cet hôtel est immense, somptueux et son architecture coloniale typique est superbe.

Au matin, le jour revenu, nous avons aussi pu profiter de son beau jardin à l’anglaise.

 

 

Après avoir visité une seconde plantation dans la région de Kandy, nous nous sommes arrêtés rapidement sur le chemin du retour pour voir Kandy de loin. Nous commencions tous à être fatigués et je n’avais plus envie de faire du tourisme ^^’. J’ai juste fait 1 ou 2 photos depuis le lac :

 

 

Après un loooong trajet en voiture, nous voilà revenus à Colombo pour quelques jours de plus. On profite encore un peu de la ville et de ses super restaurants (j’y ai mangé les meilleurs sushis de ma vie !) avant que je ne reparte à Lyon.

 

 

Ce second voyage magnifique m’a encore une fois comblée…

 

Back home ! Dans l’avion, à l’approche de Lyon

 

Connais-tu le Sri Lanka ? Cela t’a t’il donné envie ?

 

 

3 lecteurs ont aimé cet article, merci à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *