Bon le titre est un peu fort, mais il faut dire que je partais de loin. En effet, j’ai toujours détesté le sport. Vous voyez la fille nulle toujours choisie en dernier dans les équipes, l’intello qui se prend des ballons dans ses lunettes ? Ben voilà, c’était moi.

Un jour, je ne sais plus grâce à qui, j’ai décidé d’essayer le yoga. J’ai fait un trimestre de hatha, le yoga traditionnel. Je ressortais de chaque cours à la fois pleine d’énergie et totalement relaxée, j’ai adoré. Puis bon, ça coûtait cher, pas les moyens de m’inscrire au trimestre suivant, et du coup… j’en ai pas refait pendant 2 ans.

Le déclic s’est produit en septembre : pour mes 30 ans, parmi mes cadeaux un abonnement pour 10 séances à La Bulle, très beau studio situé à Bellecour. Je décide de me mettre à 2 cours par semaine, et là je réalise très vite que ça va pas me suffire tellement chaque cours transforme mes journées !

Puis ayant besoin d’un tapis pour un week-end yoga, j’investis. Et comme à cette époque là je me crée aussi un rituel matinal j’en profite pour décider de me mettre au yoga quotidiennement à la maison, Youtube aidant.

Voilà, ma 1ère séance à la maison était le 4 novembre, et depuis chaque jour, sans exception, j’ai pratiqué mon yoga.

 

tapis yoga

 

Comment je m’y suis mise ?

 

  • Je prépare tout la veille : je déroule mon tapis, met ma tenue à côté, tourne l’ordi portable vers le tapis, et quand j’ouvre mon navigateur le matin ma playlist yoga se lance.
  • J’ai commencé progressivement : j’ai créé une playlist de vidéos faciles, en commençant par des vidéos très courtes (7 minutes, 10 minutes) et en augmentant petit à petit la durée de pratique, un peu chaque jour.
  • Je ne me suis laissé aucune excuse : l’avantage du yoga est que c’est totalement adaptable.
    Je suis malade ou fatiguée ? Je fais une séance douce. J’ai mal aux genoux ? Je choisis une séance spéciale genoux fragiles. J’ai mes règles ? Je choisis une séance spécial règles. L’ostéo me dit d’éviter le yoga pendant 48h ? Il me reste Shavasana (la relaxation) et la méditation !
  • Je suis en revanche toujours bienveillante et à l’écoute de moi-même : une pose est trop dure pour le moment ? Je choisis sa version simplifiée, je ne force pas, je respecte là où en est mon corps.
  • J’ai un tracker yoga dans mon bullet journal et suis fière chaque jour de le voir progresser : cela ajoute une petite motivation supplémentaire.

 

yoga

 

Démontons les clichés du yoga

 

“Je ne peux pas faire du yoga, je ne suis pas assez souple”

Aucune pratique physique n’est plus adaptable que le yoga. Que tu sois sportif ou pas du tout, souple ou peu souple, jeune ou plus âgé… Tu peux faire du yoga avec de l’arthrose, tu peux faire du yoga obèse, tu peux faire du yoga en fauteuil, bref, le yoga c’est pour tout le monde !

Parce que le yoga, ce n’est pas un sport. C’est une philosophie de vie dont les postures ne représentent qu’une partie (même si dans cet article, j’aborde surtout celles-ci, sinon ce serait trop long). Quand vous faites une posture, il n’y a pas de recherche de performance. Bien l’accomplir, c’est être conscient de chaque partie du corps, écouter votre corps, respirer en rythme, être présent à ce que vous faites… Chaque corps est différent, il est important d’écouter le votre.

“Le yoga c’est trop lent pour moi, j’ai besoin de faire un vrai sport”

Il existe de nos jours de nombreux types de yoga pour tous les goûts et tous les besoins !

Ceux qui vous feront bien transpirer :

  • +++ Yoga intense, rapide, basé sur le renforcement musculaire profond : Power Yoga (jamais essayé personnellement, pas recommandé aux débutants)
  • ++ Yoga dynamique, avec des enchaînements rapides : Vinyasa
  • + Yoga  intermédiaire en terme de rythme, avec des enchaînements assez fluides : Hatha flow / Flow

Ceux qui vous feront travailler plus en douceur : (c’est relatif, au début je ne faisais que du hatha et certains cours me faisaient quand même bien transpirer !)

  • Yoga traditionnel, basé sur la coordination entre postures et respiration, avec des postures qui peuvent être tenues longtemps (pour les sportifs, le hatha est intéressant côté gainage et souffle) : Hatha yoga
  • Yoga lent et doux, pour se détendre, idéal le dimanche / le soir ou quand vous êtes fatigué, avez des douleurs mais voulez continuer à pratiquer : Yin yoga, Restorative yoga.

“Le yoga c’est un truc de hippie bizarre qui chante des ommmm et mange des graines”

Maintenant que le yoga s’est très répandu, les studios de yoga sont modernes et accueillants, il y a plein de profs jeunes et sympa et la population dans les cours est super variée. Femmes et hommes de tous âges, personnalités et de toutes morphologies sont présents dans les cours et c’est génial.

 

yoga extérieur

 

En quoi ça a changé ma vie ?

 

Déjà, LE truc fou et qui me surprend régulièrement : je pratique un sport quotidiennement et quand je ne peux pas le faire suffisamment (par exemple les jours où je manque de temps et choisis des sessions très courtes) cela me manque ! Je ressens un besoin de bouger, un besoin profond de pratiquer.

Je ressens une meilleure énergie et plus de bien être, et ne suis plus en proie avec le stress chronique. C’était mon 1er hiver où je n’ai pas du tout été malade, me suis sentie en forme tout le long, et n’ai pas eu besoin de cure de magnésium.
(avant : au minimum un bon gros rhume ou deux par hiver, de l’irritabilité et des crampes musculaires, fatigue et au bout d’un moment dépression saisonnière)
Je nuance cela en disant que ce n’est pas uniquement grâce au yoga : être libérée du job alimentaire crevant que j’avais encore l’hiver dernier a bien sûr aidé.

Je travaille au quotidien sur la pleine conscience : j’essaye chaque jour d’être pleinement présente à mes postures, à ma respiration, aux ressentis de mon corps, et pas perdue dans mes pensées. Côté postures, je vois vraiment une différence entre maintenant et quand j’ai commencé. Quand je médite, en revanche, c’est encore “a work in progress” !

Je suis fière de moi. Fière de faire quelque chose de sportif, fière d’avoir instauré une habitude sur la durée et de m’y tenir.

Côté physique, je sens que mes abdos se renforcent, mon ventre est plus ferme. Le reste de mes muscles se renforce aussi, bien sûr. Je me sens de plus en plus souple, j’ai plus de force, j’ai un meilleur équilibre. J’acquiers petit à petit une meilleure conscience de mon corps.

Je sors de ma zone de confort : j’ai réussi à tenir certaines postures qui me faisaient peur dans mes premiers cours, ou qui me semblaient inaccessibles physiquement, comme le corbeau.

Habituée des maux de dos chroniques, je me rends compte que ceux-ci ont quasi disparu. Je dors du coup mieux et suis plus confortable assise. Et comme en plus un cours yoga et ostéopathie m’a permise de rencontrer une super ostéopathe, je suis en bonne voie pour corriger de nombreux autres problèmes posturaux que j’ai toujours eus.

J’acquiers une meilleure posture. Moi qui étais toujours avachie sur ma chaise, je commence à prêter attention à garder le dos droit, à bien me tenir, et je me sens mieux.

 

Bon, ça c’était il y a plus d’1 an, donc ça illustre pas vraiment mes progrès, d’où le petit ventre ^^

 

Quel yoga je pratique ?

 

Mes séances se situent entre hathahatha flow et vinyasa. Les constantes : que je pratique sur youtube ou avec un(e) prof, mes critères sont :

  • le respect de la philosophie du yoga et donc une attention portée au ressenti du corps, à comment on se sent, au souffle, à la conscience de l’instant, un respect de son corps,
  • quelqu’un qui propose des variantes de posture quand il y a des postures plus difficiles, insiste sur ce qui est important pour bien tenir une posture sans se faire mal…
  • de l’humanité, de la bienveillance,
  • un vrai travail, sérieux, profond, mais sans se prendre au sérieux 🙂

 

Prendre des cours à Lyon

Mes profs préférées sont Géraldine “Mokshi Yoga”, Johanna “Joy Yoga”, Sidney de “Zenspace Yoga”.
Et mes studios préférés sont la Bulle, Yogilude (où je vous accueille aussi en consultation de naturopathie), le bar à jus et studio de yoga Ananas & Asanas et Zenspace.

 

yogilude yoga
photo : Yogilude

 

Pratiquer chez soi

Je vous recommande de ne pratiquer le yoga chez vous qu’avec un minimum de vrais cours derrière vous. En effet, une posture mal pratiquée peut faire plus de mal que de bien. Prenez donc quelques cours au départ avec de bons profs qui viendront corriger vos postures, vous expliquer les bases importantes.

Côté cours en ligne, je ne pratique plus qu’avec la chaîne “Yoga with Adriene”. C’est une chaîne en anglais, avec une prof pleine de bienveillance, drôle, douce, qui propose des pratiques à la fois approfondies et qui en même temps ramènent au base et à l’essentiel.
Avant de me sentir totalement à l’aise avec les noms des postures en anglais, quasi toute ma playlist était composée des vidéos de “Yoga Coaching”, chaîne d’Ariane, elle aussi super prof bienveillante. Cette chaîne a de bonnes vidéos yoga pour débutants, niveau intermédiaire et niveau avancé. Mon seul reproche : il faut souvent du matériel (sangle, brique, coussins). J’aime aussi beaucoup Yoga fire by Jo et Sandra InSoha.

 

photo : Supreme Dumpling

 

Mon conseil pour finir : à mon avis, énormément de gens peuvent aimer le yoga, y compris beaucoup qui pensent qu’ils n’aimeraient pas. Que l’on soit du genre speed ou lent, souple ou raide, sportif ou non… comme je l’ai beaucoup dit il y en a pour tous les goûts.

De nombreuses offres permettent de tester gratuitement ou pas cher (cours découverte, cours offert si vous venez avec un abonné…), du coup testez pour trouver le style qui vous plaît, le studio qui vous plaît, le/la prof qui vous plaît…

Si vous ne pratiquez aucun sport, vous trouverez là une pratique très complète mais qui en même temps n’est pas juste un sport.
Si vous pratiquez déjà un sport d’un autre type, cela peut vous permettre de travailler ce que vous ne travaillez pas (exemple : si vous faites beaucoup de muscu et cardio, peut-être ne faites vous pas assez d’étirements et de travail sur la souplesse, peut-être aussi respirez-vous mal, etc).

Bref, faites du yoga ! 🙂

3 lecteurs ont aimé cet article, merci à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *