Chaque hiver c’est pareil, au bout de quelques mois vous vous sentez fatigué, votre motivation est en berne et le moral est bas… Cette dépression saisonnière est due à plusieurs facteurs : le froid, le manque de lumière, les journées plus courtes, etc créent des carences qui dérèglent le fonctionnement de notre corps et de notre cerveau.

Heureusement, il existe de nombreuses solutions naturelles pour vous aider à traverser l’hiver au mieux !

Manque de vitamine D

Nous produisons la vitamine D grâce aux rayons du soleil absorbés par la peau. Ainsi, en hiver, les journées plus courtes, le fait d’être plus en intérieur, les vêtements plus couvrants rendent les déficiences fréquentes.

Que faire ?

– demander un test à un médecin pour vérifier si votre taux est dans les normes

– si nécessaire, prendre de la vitamine D3 naturelle (il en existe de 2 types, animale et végétale). En magasin bio on trouve en général celle de chez D.plantes. A prendre de novembre à mars.
– s’exposer un maximum à la lumière naturelle, en découvrant sa peau si on a la chance d’avoir du soleil et des températures supportables.

– il est aussi possible de consommer du foie de morue en gardant bien une partie de l’huile (si si, c’est super bon à l’apéro sur du pain grillé !) car c’est une des seules sources alimentaires de vitamine D. Le foie de morue contient par ailleurs des oméga 3, indispensables au bon fonctionnement de notre cerveau.

 

pluie fenêtre
Photo by Glenn Carstens-Peters on Unsplash

 

Déséquilibre des neurotransmetteurs

Les journées plus sombres et plus courtes font produire à notre corps de la mélatonine en excès. La mélatonine, couramment appelée “hormone du sommeil” est produite en l’absence de lumière et règle en fait nos cycles circadiens. Elle facilite le sommeil. Sa surproduction entraîne donc fatigue et difficulté à sortir du lit le matin.

Que faire ?

– la luminothérapie est très utile : elle consiste à s’exposer quotidiennement au réveil à une lampe spéciale qui imite la lumière du jour. Ainsi, notre corps dégrade mieux la mélatonine de la nuit.

-la chrononutrition est une autre aide possible. En favorisant certains nutriments à certaines heures, on aide le corps à produire en temps voulu dopamine, sérotonine et mélatonine. On peut entre autres consommer des aliments riches en tryptophane vers 17h : quelques amandes et un peu de chocolat noir par exemple. Il vaut mieux aussi éviter protéines et gras le soir, et prendre un dîner plutôt centré sur les féculents.

 

soleil hiver
Photo by Joe Green on Unsplash

 

Manque de magnésium

Le froid et le stress nous font contracter nos muscles fréquemment. Cela crée des fuites de magnésium hors des cellules, magnésium éliminé ensuite par les urines, ce qui aboutit à stress et fatigue.

Que faire ?

Je vous renvoie à ma série d’articles sur le stress, en particulier celui sur le magnésium, ici.

 

amandes
Photo by Juan José Valencia Antía on Unsplash

 

Quelques conseils complémentaires

– consommer des aliments riches en Oméga 3, qui aident à lutter contre la dépression (saisonnière ou non). Sardines, maquereaux, foie de morue ou encore saumon (attention, ce dernier est très pollué, consommez-le avec modération), ces poissons devraient idéalement être présents dans nos assiettes 2 fois par semaine.

écoutez-vous. Notre société est obsédée par la productivité, mais l’hiver devrait être une période consacrée au repos. Alors ménagez-vous, soyez bienveillants avec vous mêmes, et prenez le temps de vous détendre. Je vous reparlerai de productivité et de mieux gérer son temps dans un autre article, en tant que procrastinatrice reconvertie -ou presque ;)-.

– favorisez les légumes et fruits de saison, en variant les plaisirs. Consommez de bons oeufs bio, de la volaille, des céréales demi-complètes et des légumineuses.
A l’inverse, limitez les excès de sucre, graisses saturées, alcool et café.

 

lecture
Photo by Alice Hampson on Unsplash

 

Enfin pour des conseils plus détaillés et adaptés à vous, n’hésitez pas à me contacter pour un rendez-vous 🙂
Pendant 1h30 environ, je prends le temps de voir avec vous en détail tous les aspects de votre santé et de votre hygiène de vie, afin de pouvoir établir un programme qui vous correspond et répond à la problématique que vous vous posez.
Retrouvez ainsi bien être, énergie et bonne santé !

4 lecteurs ont aimé cet article, merci à vous 🙂

4 thoughts on “Combattre la dépression hivernale avec la naturopathie”

    1. Merci pour ces informations particulièrement précieuses pour chacun d’entre nous en cet hiver pluvieux ! Vive la sardine à l’huile et vive la vie ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *