Marchés de noël, plats roboratifs et réconfortants, Noël évidemment, le réveillon du nouvel an… Décembre est bien souvent une période d’excès alimentaires en tous genres. Cela peut conduire à des lourdeurs digestives, voire des douleurs et des symptômes d’indigestion.

Aujourd’hui, j’ai quelques conseils pour vous aider à traverser les repas de fête au mieux.

Le premier est le plus basique, logique, mais probablement le plus difficile à appliquer :

Essayer d’être raisonnable

 

Ne pas trop manger à l’apéro, ne vous servir qu’une portion raisonnable de chaque plat et pas de rab, privilégier les haricots verts et les marrons (ou autres légumes) au féculent qui accompagne le plat principal, éviter le pain à table, ne pas vous lâcher sur les chocolats ou si vous vivez dans le sud sur les fameux 13 desserts…

Mais on est d’accord que quand on est gourmand c’est difficile ! 😉

Pour vous y aider, essayez de manger en conscience, d’apprécier le plaisir de chaque bouchée en prenant le temps de mastiquer et de poser votre fourchette à chaque fois. Appréciez aussi le plaisir d’être ensemble et de partager un beau moment en famille, ce qui est le plus important dans les fêtes 🙂




Attention aux astuces de grand mère

 

Beaucoup d’astuces sont suivies en masse alors qu’elles sont fausses :

boire beaucoup d’eau au cours du repas. Cela dilue les sucs digestifs, les rendant moins efficaces, et ralentit par conséquent la digestion. En revanche, il faut bien évidemment boire suffisamment d’eau en dehors des repas.

– le fameux “trou normand” : ni la glace ni l’alcool n’aident à digérer, bien au contraire, ils stoppent la digestion,

– la “balade digestive” : la digestion se fait grâce au système nerveux parasympathique, tout comme le sommeil et le repos. L’activité physique met, elle, en route le sympathique. Autrement dit, l’activité physique juste après un gros repas ralentit la digestion. Donc on se repose, on fait éventuellement une petite sieste (mais assis et pas allongé, pour éviter les remontées acides), et on reporte la balade d’une ou plusieurs heures 🙂

En revanche, avoir une activité physique régulière, sans excès et en vous hydratant bien, est très bon pour votre système digestif. Cela stimule le fonctionnement des organes. Faites en simplement avant les repas, ou après un repas/petit dej suffisamment léger.


balade

Coups de pouce supplémentaires pour une meilleure digestion

 

– l’argile : c’est le truc à toujours avoir en stock quand on a tendance à trop manger. L’argile blanche est plutôt émolliente, elle calme l’inflammation et soulage donc les douleurs digestives. L’argile verte, elle, est à choisir en priorité si vous sentez qu’un aliment ne passe pas (pas assez frais ? pas assez cuit ? système digestif trop fragile ?), en prévention ou bien en cas de diarrhée déjà présente. En effet, elle a la propriété de capter, drainer et éliminer.

Pour la préparer, servez-vous un petit verre d’eau et ajouter doucement à la surface 1 cuillère à café d’argile surfine. Attention, n’utilisez pas de cuillère et autre en métal (bois, plastique, porcelaine… sont ok), ils feraient perdre à l’argile ses propriétés.
Puis attendez 10-15 minutes, remuez, buvez immédiatement. Vous pouvez consommer l’argile (au passage : le smecta est simplement de l’argile blanche aromatisée 😉 ).
Attention, l’argile est à prendre à au moins 2h de distance de tout médicament ou traitement.

– le charbon actif : utilisable pour les mêmes symptômes que l’argile verte. Ballonnements, intoxication alimentaire, diarrhée… Par contre, laissez 2h entre la prise de charbon et la prise de tout traitement médicamenteux.

– les infusions “digestives” : choisir de préférence des infusions bio de plantes entières et non des infusions en sachets de supermarché, bien moins efficaces et contenant fréquemment des arômes ajoutés.

– les herbes et épices bonnes pour la digestion : à utiliser en cuisine, ou elles apporteront en plus de leurs saveurs variées de nombreux bienfaits pour votre santé. Parmi celles-ci, on retrouve : cumin, anis vert, badiane, curcuma, fenouil, coriandre, cardamome, gingembre, aneth, carvi, estragon, cannelle, girofle, muscade, thym, romarin, origan… Bref, vous l’aurez compris, vous avez le choix !


epices


Et vous, c’est quoi vos astuces pour mieux digérer ? N’hésitez pas à les partager en commentaire !

Sur ce je vous souhaite un très Joyeux Noël, faites vous plaisir, et surtout pas de culpabilité. Quelques excès c’est pas bien grave, puis en hiver on a besoin de gras, n’est-ce pas ? 😉

1 personne a aimé cet article

One thought on “Mieux digérer pendant les fêtes”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *