Hello mes chers lecteurs 🙂

Un de mes dada de naturopathe gourmande est de vous montrer que cuisiner équilibré tous les jours peut être facile, rapide, économique, écologique et gourmand !

 

Concilier équilibre & plaisir

 

Cet article a pour but de vous informer, vous donner des idées, vous faciliter la vie et surtout surtout pas de vous culpabiliser.

Si parfois vous n’avez vraiment pas envie de cuisiner et que vous commandez une pizza, c’est normal.

Si vous savez qu’on peut faire un repas délicieux avec du quinoa et des légumes mais que parfois vous avez plus envie d’un steak frites, faites vous plaisir !

Si vous vous faites une planche de fromages dans un bar à vin avec des amis un soir, c’est super !

Je vous rassure, même les naturo (sauf exceptions rares) peuvent boire des verres dans des bars, manger parfois de la “junk food” et sortir jusqu’au bout de la nuit. Parce que c’est humain et normal.

 

vin et fromage

 

Mon conseil : le vivre comme de petits plaisirs pleinement assumés et savourés, et tendre à un équilibre autant que possible.
En revanche, pour viser cet équilibre, je pense qu’il faut sortir de l’idée pizza, burgers & frites = plaisir / cuisine “saine” = obligation et repas tristes. On peut autant se régaler les papilles avec un repas équilibré qu’un repas qui parfois le sera moins ou pas du tout.

 

Les indispensables du placard

 

Ces ingrédients sont mes indispensables, ceux-que j’essaye d’avoir en permanence dans mes placards pour varier mes repas. Adaptez-les à vos goûts et choix et à vos moyens. Par exemple, je fais personnellement mes courses le plus possible en magasin bio, mais parfois en fin de mois il m’arrive d’acheter des pâtes blanches en supermarché parce que ça dépanne 🙂
Il y a quand même des choses que je n’achète qu’en bio : les huiles, tout ce qui est demi-complet et complet, les épices, la sauce soja (tamari).

Féculents

J’ai toujours un choix de 3-4 féculents demi-complets et bio, pour varier. Je les achète le plus possible en vrac, bien moins cher.
Pour prendre le vrac, j’ai acheté un lot de 5 sacs en tissu dans un magasin bio pour 2-3€ et comme ils ne prennent pas de place ils sont toujours dans mon sac à main. Une fois à la maison, je transfère tout dans des bocaux en verre récupérés.

Pâtes, pâtes de sarrasin, pâtes de petit épeautre, semoule, riz, quinoa, kasha (sarrasin grillé), petit épeautre (ce dernier est très intéressant mais plus long à cuire)
+ farine T65 et/ou autres farines

Légumineuses

Je les choisis de préférence secs et en vrac, elles offrent une source de protéines très économique. Je vous conseille d’avoir aussi toujours 1 ou 2 conserves d’avance pour dépanner, à choisir en magasin bio.

Pois chiches, lentilles corail, haricots rouges sont ceux que j’achète le plus en général. Il y a aussi plein d’autres choix : lentilles verte, blondes, noires, haricots blancs, azuki, pois cassés…

 

pois chiches

 

Poissons riches en oméga 3

Super pratiques pour des repas rapides, car je les achète en conserve. Évitez celles qui contiennent de l’huile de tournesol, pas très intéressante, prenez de préférence 100% huile d’olive et consommez bien l’huile aussi.

Sardines, maquereaux, foie de morue

Huiles, condiments & cie

Ce sont eux qui rendent votre cuisine plus goûtue et riche nutritionnellement, j’essaye de toujours les avoir tous chez moi. Une bouteille d’huile ou de tamari en magasin bio coûte un peu mais dure très longtemps.

Huile d’olive, huile de noix, huile de coco, une purée d’oléagineux (j’ai souvent de l’amande complète car elle est très versatile et riche en magnésium, mais pour me faire plaisir je craque parfois sur noisette ou cajou, ou encore cacahuète, que j’adore), amandes, graines de courge, noix diverses…

Tamari, vinaigre de cidre, moutarde, lait de coco, jus de citron (citrons frais ou jus en bouteille), 1 ou 2 crèmes végétales

Épices

Beaucoup d’épices. C’est LE secret, pour moi, pour manger varié, coloré, délicieux au quotidien, pour sublimer toutes les saveurs. Lorsque j’ai emménagé seule pour la première fois de ma vie, acheter de nombreuses épices a été un de mes premiers gestes car sans elles je me sentais perdue pour cuisiner quoi que ce soit.

Chez moi, les indispensables sont : Sel marin non raffiné, poivre noir en grains (j’ai un moulin, je déteste le poivre gris moulu qu’on trouve partout), curry de qualité, cannelle de Ceylan, cumin, curcuma, gingembre, paprika, clous de girofle, muscade, piment, thym, romarin, herbes de Provence

 

épices et condiments

 

Quelques astuces en plus

 

  • j’utilise beaucoup de lait végétal. Avant, je l’achetais, maintenant je le fais. C’est très rapide et ça ne coûte rien !
  • je me suis abonnée à une AMAP pour les légumes, le pain et les œufs. Nous avons ainsi des produits de super qualité, bio, pas chers, de saison mais qui changent d’une semaine sur l’autre… et le bonheur de soutenir un modèle plus éthique et écologique ;
  • j’utilise pas mal le congel : je cuis en grande quantité ce qui met longtemps à cuire (pois chiches, petit épeautre…) et congèle en plusieurs portions, je congèle les “chutes” de légumes (vert de poireau, tiges de kale, tronc de brocoli…) pour des soupes rapides quand il fait froid, et je congèle les petits restes de pain trop dur, pour épaissir une soupe ou autre.
  • pour le bio, privilégiez les magasins bio indépendants (les Biocoop, Satoriz, réseau Biomonde ou épiceries bio de quartier… sinon les magasins l’Eau vive sont des franchises mais ils ont des prix très corrects aussi.) aux supermarchés et aux supermarchés du bio (carrefour bio & naturalia principalement). Contrairement à ce qu’on pourrait parfois penser, leurs prix sont en moyenne bien plus raisonnables. Le bio en supermarché coûte une blinde !
  • si vous êtes végétarien ou vegan, je vous conseille d’allier 1 féculent et 1 légumineuse dans vos assiettes (proportion : 2/3 – 1/3), pour l’équilibre en acides aminés. On dit souvent qu’il n’est pas nécessaire d’avoir cette complémentation à chaque repas, mais dans les faits je vois beaucoup de vegan qui mangent des repas peu équilibrés et ne consomment pas assez de protéines, donc autant mettre toutes les chances de votre côté 🙂

Avec tous ces ingrédients, vous aurez juste à compléter avec une belle portion de légumes frais de saison à chaque repas pour avoir un champ de possibilité immense en cuisine et vous faire de bons repas équilibrés.
Evidemment, vous pouvez y ajouter œufs, laitages, tofu, viande et poisson frais, pain frais, selon vos choix alimentaires et vos goûts. Mais ce n’est pas indispensable à un repas équilibré.

 

ingrédients placard vrac

 

Et vous, quels sont les indispensables de vos placards ?

 

3 lecteurs ont aimé cet article, merci à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *