Les techniques respiratoires sont une des 10 techniques du naturopathe, essentielle à la santé en général, à une bonne énergie et une bonne gestion du stress.

Quand tu respires, tu absorbes de l’oxygène et rejettes du gaz carbonique.
L’oxygène te permet de produire de l’énergie, participe à de nombreux métabolismes du corps et à l’élimination des déchets. Un cerveau privé d’oxygène entraîne la mort en quelques minutes seulement.
Respirer est donc une fonction vitale… à laquelle pourtant on prête rarement attention.

Respirer correctement n’est pas si évident qu’on le pense, mais est essentiel pour ne pas être en hypoxie (carence d’oxygène).

 

Qu’est-ce qui peut provoquer l’hypoxie ?

 

Nos modes de vie actuels ne favorisent pas une bonne oxygénation. De nombreux facteurs impactent cela :

  • la pollution, qui augmente la concentration de gaz carbonique dans l’air : véhicules, chauffage, industries, élevage intensif, etc.
  • la sédentarité, l’activité physique facilitant une bonne respiration,
  • le stress chronique, qui cause des spasmes du diaphragme et de certains organes.

A cela s’ajoute de possibles affections pulmonaires (asthme, apnée du sommeil, bronchite chronique…) et la carence en fer, celui-ci transportant l’oxygène dans le corps.

 

 

Comment améliorer ton oxygénation ?

 

Tu peux :

  • pratiquer la respiration abdominale, qui peut prendre un peu de temps à maîtriser, mais qui permet de respirer plus profondément. Elle apporte une meilleure oxygénation au corps, est relaxante et calmante. Pour en savoir plus et apprendre à la pratiquer, tu peux aller lire cet article qui explique bien comment respirer par le ventre.
  • pratiquer le pranayama dans la pratique du yoga. La respiration est fondamentale dans le yoga, et les exercices (nombreux) ont des bienfaits variés (rééquilibrer le système nerveux, participer aux processus d’élimination des déchets du corps, redonner de l’énergie…)
  • avoir une activité physique régulière, qui améliore la capacité respiratoire. Quand tu pratiques une activité physique, prête attention à ta respiration, car faire du sport sans bien respirer produit trop d’acide lactique dans les muscles. Celui-ci est en partie responsable des crampes et de la sensation de douleur musculaire pendant et juste après l’effort.
  • te balader en forêt, en montagne, à la mer… en choisissant des zones les plus préservées possibles de la pollution. Si tu vis en pleine ville, des parcs vastes et arborés créent un petit “poumon vert” car les arbres aident à réduire la pollution de l’air.

 

 

D’autres techniques utiles du naturopathe

 

Le bol d’air Jacquier

Créé par René Jacquier, ingénieur chimiste, en 1946, cet appareil permet une meilleure assimilation de l’oxygène par les cellules et possède un effet antioxydant.

Le bol d’air est utile en cas de fatigue et de stress chronique. Il peut aussi aider en cas de trouble respiratoire (asthme, bronchite, etc.), de problème ORL, de troubles cardiovasculaires, d’allergies et d’infections. Enfin, il est l’ami du sportif -surtout de haut niveau- car le sport en excès est oxydant,

Le bol d’air Jacquier ressemble à ça :

bol d'air
photo : Holiste.com

Une séance consiste à se mettre en face de l’appareil et respirer normalement. On commence par de petites durées : 3 minutes, puis quand on a l’habitude on peut éventuellement augmenter jusqu’à 10-15 minutes. Ce qui compte le plus est la régularité des séances plus que leur longueur. Idéalement, le bol d’air se pratique 1 à 3 fois par jour.

Malheureusement, le coût du bol d’air étant très prohibitif, il est difficile d’en avoir un chez soi. Certains lieux (herboristeries, lieux bien-être, cabinets de thérapeutes, etc) en possèdent un et il est possible d’y accéder pour pratiquer à un coût plus accessible.

 

 

La cohérence cardiaque

La cohérence cardiaque est une technique respiratoire simple à adopter et qui procure de nombreux bénéfices !

Sur le court terme, elle apporte calmedétente et relaxation. Elle permet aussi de mieux se concentrer et aide à se recentrer. La cohérence cardiaque diminue le stress et la tension nerveuse, soutient l’immunité, participe à équilibrer dopamine et sérotonine (cette dernière aidant entre autres à réguler l’appétit), etc…

Sur le long terme, elle aide à diminuer l’anxiété et la dépression, participe à la prévention des risques cardio-vasculaires. Elle apporte aussi un soutien dans la perte de poids, les troubles du sommeil, les douleurs inflammatoires chroniques, les troubles de l’attention, etc

Pour plus de détails sur la cohérence cardiaque et apprendre à la pratiquer, tu peux aller lire mon article :

Une technique géniale pour gérer son stress !

 

 

Et toi, comment tu respires ?

Si tu te sens stressée, fatiguée, tu peux me contacter ici afin de retrouver énergie, bien-être et équilibre.

 

bien respirer

 

2 lecteurs ont aimé cet article, merci à vous 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *