Accoucher demande beaucoup d’énergie (presque autant que courir un marathon !) et est très éprouvant pour le corps. L’accouchement et l’arrivée d’un bébé amènent aussi de nombreux bouleversements émotionnels.

Bref, de petits coups de pouce naturels sont bien utiles pour récupérer au mieux !

 

1 – Une alimentation revitalisante

 

Bien manger permettra au corps de se remettre, à l’énergie de revenir, pour mieux retrouver ton équilibre !

Seront bénéfiques pour toi :

  • les légumes et fruits de saison (en limitant crudités, choux, épinards et topinambours en cas d’allaitement),
  • œufs, viande, fruits de mer, quinoa, sarrasin, lentilles… pour les protéines, importantes,
  • les amandes, noix diverses et graines de courge ainsi que leurs purées,
  • les fruits secs, les dattes,
  • les épices réchauffantes,
  • une bonne eau.

On évitera les excès de sucre, gluten et produits laitiers.

Ces aliments seront bons pour ton corps mais cela ne veut pas dire que tu dois éliminer tout le reste. 😉

Sois bienveillante avec toi-même, autorise toi à te faire plaisir !

 

L’astuce en plus ? Avant l’accouchement, quand tu as du temps libre, tu peux cuisiner de bons petits plats et les congeler (quiches, gratins, cakes, légumes juste blanchis, légumineuses… se congèlent très bien par exemple).
Ce sera un bonheur de les ressortir les jours de fatigue une fois le bébé arrivé !

 

 

2 – Prendre le temps de se reposer

 

Se remettre de ton accouchement peut prendre du temps alors les maîtres mots sont patience, écoute de soi et repos.

Dans les premiers jours, plus tu as la possibilité de rester tranquille, assise ou allongée avec ton bébé, mieux c’est.

Autant que possible, prends le temps de dormir et évite le stress. Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire alors pour t’aider tu retrouveras ici quelques idées pour te relaxer et te ressourcer en quelques minutes à peine, en évitant bien sûr celles qui se pratiquent debout ou requièrent l’utilisation des abdos (interdits avant la rééducation du périnée).

 

La cohérence cardiaque est une de mes techniques de détente préférées car très facile à adopter et ne demandant que 3 à 5 minutes max. Essaye, c’est super efficace !

 

 

3 – Les plantes à la rescousse

 

  • Pour masser une cicatrice d’episio ou de césarienne et aider à la cicatrisation, tu peux choisir du macérat de Centella ou de Calendula. Ces macérats sont aussi intéressants contre les vergetures.
  • Pour aider à te reminéraliser, renforcer ton immunité, réduire les saignements…, tu peux faire une cure de prêle ou d’ortie.
  • Enfin, plusieurs plantes anti-spasmodiques peuvent aider à soulager les tranchées.

 

Ici, mes conseils restent généraux. Pour adapter le choix de plantes, les quantités, etc, j’ai besoin de plus de détails afin de personnaliser les conseils. Un rendez-vous bilan est donc nécessaire.

 

 

4 – Accompagner l’émotionnel

 

Les fleurs de Bach sont un outil intéressant pour accompagner tes émotions dans cette période de grand changement. Elles seront à choisir de manière individualisée en fonction de tes émotions du moment, mais je peux tout de même en citer quelques unes qui devraient être utiles à pas mal de jeunes mamans :

  • Walnut, le noyer, est LA fleur des périodes de transition, des gros changements de vie. Elle t’aide à mieux les accepter, les intégrer et à aller de l’avant,
  • Olive, l’olivier, est la fleur de la fatigue, qu’elle soit physique ou émotionnelle, pour t’aider à retrouver bien-être et énergie,
  • Rescue, le remède d’urgence, est parfaite en solution de “secours” pour les moments où tu pourras te sentir fatiguée, dépassée, à bout… etc

 

 

5 – Se faire aider

 

Par les proches

Autrefois, les femmes de l’entourage et les voisines se relayaient auprès d’une jeune maman. Aujourd’hui, il y a des chances que ta mère travaille encore ou habite loin et si avec l’évolution de la société les papas ont plus de place, on ne peut pas dire que leur congé paternité de 11 jours soit vraiment suffisant pour qu’ils puissent pleinement prendre celle-ci…

Si il y a des volontaires, famille ou amis, qui ont du temps pour t’aider dans la maison et te permettre de te reposer au moins un moment, alors n’hésite pas à demander de l’aide ! Cela te fera certainement du bien.

 

Par des pros

Diverses pratiques de bien-être peuvent utiles en plus du suivi médical pour un soutien post accouchement :

  • un.e ostéopathe, aussi bien pour la maman que pour le bébé, pour aider à remettre les choses en place au niveau du corps. Je recommande +++, à mes yeux c’est nécessaire,
  • un acupuncteur qui connaisse bien la grossesse peut aider pour diverses choses : qualité du sommeil, baby blues, hémorroïdes, douleurs des tranchées,
  • un.e naturopathe, pour aider à retrouver un équilibre global : énergie, sommeil, alimentation, conseil personnalisé en matière de plantes pour soulager les petits maux… Pour en savoir plus, contacte-moi !

 

 

J’espère que cet article te sera utile ! N’hésite pas à partager tes retours et expériences en commentaire.

 

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *