J’aime comparer la naturopathie et les autres pratiques de santé holistique à la permaculture, là où une médecine comme on la connaît souvent fonctionne plus comme l’agriculture dite conventionnelle.

Je m’explique :

La permaculture met en place les conditions pour créer un écosystème harmonieux et qui s’auto-régule : si la terre est saine et pleine de vie, les plantes qui cohabitent fonctionnent en synergie, on a de belles plantes qui grandissent et s’épanouissent pleinement, sans avoir besoin d’engrais pour les faire grandir, de pesticides pour les protéger, etc.

Dans l’agriculture intensive, l’utilisation à long terme de produits phytosanitaires et engrais appauvrit énormément les sols et on rentre dans un cercle vicieux où les engrais sont nécessaires car la terre ne peut plus rien apporter aux plantes, et puisque celles-ci se développent “sous perfusion” elles sont fragiles et donc beaucoup plus soumises aux maladies et nuisibles, donc on ne peut plus se passer de pesticides et autres produits phyto.

 

Le cercle vicieux des troubles chroniques, du stress, de la fatigue

 

Dans notre société actuelle, on est un peu dans la même situation : les humains subissent un stress chronique du fait d’un système qui met beaucoup d’entre eux sous pression, le sommeil est souvent mauvais, entre écrans, bruit, pollution lumineuse et anxiété, leur alimentation est ultra transformée, pauvre en nutriments et en diversité, ils n’ont pas le temps de prendre assez le soleil ou de profiter de la nature, les perturbateurs endocriniens sont partout dans notre environnement…
Tout cela a pour conséquence fatigue, fragilité face aux maladies, maux chroniques de plus en plus présents et on rentre dans un cercle vicieux où pour tenir l’humain a besoin de ses 2-3 cafés quotidiens ou de cures de plantes qui reboostent, de médicaments pour soulager douleurs et troubles divers, d’antidépresseurs, de somnifères, etc.

Oui, c’est une situation extrême que je décris, mais il est finalement facile de tomber là dedans et pas simple d’en sortir, comme tous les cercles vicieux. D’autant que ce n’est la faute de personne, le problème est systémique et bien ancré : il est difficile de savoir comment prendre soin de soi face à toutes les informations contradictoires qu’on peut trouver, les médecins sont forcés par les règles du système d’enchaîner les RDV et n’ont plus le temps de vraiment parler à leurs patients comme ils pouvaient le faire auparavant, le marketing efficace des grandes marques industrielles incite à manger des produits ultra transformés en les vendant comme équilibrés, etc

 

 

La santé holistique : rentrer dans un cercle vertueux

 

De plus en plus de naturopathes, médecins, diététiciens et autres praticiens et thérapeutes mettent en avant une vision holistique de la santé.

Mais holistique, ça veut dire quoi ? Le dictionnaire me dit : “Théorie selon laquelle l’homme est un tout indivisible qui ne peut être expliqué par ses différentes composantes (physique, physiologique, psychique) considérées séparément.”

L’holisme, c’est une vision globale de la santé et du bien-être. On ne s’intéresse pas à un symptôme, on ne se spécialise pas sur un seul organe, on considère que la pleine santé est à la fois physique, mentale et émotionnelle et que dans l’organisme tout est connecté. Face à un trouble, on cherche donc à observer tous les liens et les causes pour retrouver un équilibre et un bien-être global.

Par exemple, si une personne a de l’eczéma, avec une vision non holistique on va seulement traiter la peau : on envoie chez un dermatologue, hop, crème à la cortisone et on s’arrête là (attention, je ne dis pas que tous les dermato fonctionnent comme ça, il y a des praticiens qui ont une vision holistique dans tous les métiers de la santé). Le souci, c’est que généralement quand on fait ça, ça soulage sur le moment puis l’eczéma a de grandes chances de revenir régulièrement et on ne sort pas du problème.

Avec une vision holistique, on regarde ce qui cause l’apparition, le retour ou l’aggravation de l’eczéma. On va donc traiter à la fois le stress, qui le fait souvent exploser, l’inflammation à un niveau plus global, par l’alimentation entre autres, souvent le fonctionnement digestif (foie, intestins…) fortement lié à l’état de la peau.
Un produit qui soulage l’inflammation en externe peut être utilisé parallèlement à cela, car soulager les symptômes immédiatement est important pour aider la personne, mais on ne fera pas que cela.

Et c’est pareil pour tout ce qui est chronique (évidemment, dans les situations d’urgence c’est pas le moment de chercher les causes ou faire de la prévention) ! Pas de réponse automatique type problème de cycle = pilule, anxiété = anxiolytique, insomnie = somnifère…
On creuse la cause, on prend en charge de manière globale (stress, émotions, alimentation, hygiène de vie…) et on aide la personne à redevenir actrice de sa santé, dans le but de lui permettre de retrouver un véritable équilibre. Bref, on fait comme en permaculture : on améliore la qualité du terrain pour que les plantes puissent grandir et s’épanouir pleinement sans avoir besoin d’assistance permanente 😉

C’est un travail absolument passionnant et les avantages sont nombreux : moins de sur-médication, meilleur confort de vie, diminution des troubles chroniques, meilleure collaboration entre les divers professionnels de la santé et du bien-être (voir mon article sur la médecine intégrative ici) et si pratiquée de manière plus globale et généralisée, cette pratique holistique peut avoir un impact écologique très positif par une diminution de la présence de perturbateurs endocriniens, pesticides et autres résidus de médicaments dans l’environnement (air, nappes phréatiques, sols…).

 

 

Prendre soin de toi de manière holistique

 

J’espère que cet article t’aura intéressé, et transmis au moins une partie de ma passion et de mon engagement pour la santé holistique 🙂

Si tu as envie de te sentir en forme, sereine, épanouie et libérée des petits maux du quotidien, si tu as envie de redevenir actrice de ta santé, prendre soin de toi de manière naturelle tout en respectant tes besoins et envies, je serais ravie de pouvoir t’accompagner en naturopathie !

Par des changements simples, progressifs, adaptés à toi, tu peux retrouver rapidement plus de bien-être, un meilleur sommeil, plus d’énergie, et une meilleure écoute de toi-même. Je t’aide aussi à adopter une alimentation qui allie équilibre, plaisir et gourmandise, sans extrême ni frustration.

Si cela te parle, tu peux prendre RDV facilement ici.

Belle journée à toi !

 

0 Si tu n'as pas le temps ou le courage de me laisser un commentaire et tu as aimé cet article, tu peux simplement cliquer sur le petit cœur. Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *