Ceci est le post ironie/inception du jour : hier, j’ai traîné la moitié de la journée, peu productive, pas inspirée, peu motivée. Ça m’arrive, par période, c’est l’hiver, le froid, le gris, ça me réussit pas…

Je me plains du coup à mon copain que je n’arrive pas à trouver la moindre idée d’article, que je suis dans une période pas motivée. Il me suggère justement d’écrire sur comment retrouver de la motivation… et me voilà remotivée par ce sujet qui me semble particulièrement intéressant à traiter !

 

Quand t’es fatiguée…

 

Quand tu manques de motivation, parfois, c’est juste en réalité que tu es fatiguée. Tu as besoin de prendre un peu de recul et te reposer. C’est particulièrement le cas en hiver, où nous avons besoin de repli, de repos, de ralentir.

Pour récupérer de l’énergie :

  • prends du temps pour toi, pour te ressourcer, pour te détendre,
  • respire et adopte des techniques de gestion du stress,
  • adopte une alimentation de qualité, riche en nutriments variés,
  • bois suffisamment d’eau,
  • évite l’excès d’excitants comme le café si tu es déjà du genre nerveuse, dans ton cas ils risquent de créer un cercle vicieux de stress et de fatigue,
  • favorise les conditions d’un bon sommeil : évite les écrans le soir, essaye de dîner au moins 3-4h avant de dormir, dors dans le noir complet, expose toi bien à la lumière du jour durant la journée, etc.
  • tu peux aussi me contacter si tu as besoin d’un soutien pour mettre en place des habitudes de vie qui t’aideront à te sentir mieux. La fatigue est un sujet qui me tient à cœur et j’aime profondément accompagner mes clientes pour les aider à retrouver plus d’énergie et de bien-être dans leur vie.

 

 

Quand t’en as marre, quand t’es perdue…

 

Le manque de motivation peut aussi être plus mental et émotionnel.

Il peut venir d’une lassitude, d’un manque de joie dans ce que tu fais.
Routine, ennui, etc…

→ Tu peux essayer de réfléchir à comment changer ton point de vue sur les choses, penser à comment tu peux te renouveler, penser à ce qui te rend heureuse.
Aimer ce que tu fais est souvent la clé pour le faire avec joie ! 

Si tu es dans un métier (ou une relation, ou autre situation) que tu n’aimes pas/plus, le problème est souvent un problème de manque ou de perte de sens.
Là, concrètement, si on est réaliste, tu as 2 choix qui te présentent :
→ essayer de redonner du sens à ce que tu fais. Cela peut parfois être amélioré juste en changeant ton point de vue, ton ressenti sur cette situation.
Pour illustrer cela : j’ai eu pendant un temps un job alimentaire en tant que femme de chambre qui commençait à sérieusement me peser. Je n’aimais pas ce que je faisais, c’était mécanique et répétitif, je m’ennuyais… Ma formatrice en psycho durant la formation de naturopathie m’a fait comprendre qu’en me battant contre une situation que je ne pouvais pas changer (j’avais besoin de ce job pour payer mon loyer à ce moment là) je m’épuisais encore plus. Elle m’a demandé ce que mon travail apportait de positif. La réponse : les clients étaient contents d’avoir une chambre propre et agréable, je leur rendais service + je pouvais payer ma formation et mes frais perso grâce à cela. J’ai alors essayé d’aller au travail avec cet état d’esprit, tout en gardant en lumière à quel moment je prévoyais de partir. Mes derniers mois là-bas ont ainsi été beaucoup plus faciles à vivre, libérés du poids que je me mettais.
Si tu es plutôt dans un métier que tu aimes mais ton boulot a perdu du sens parce que tu es dans un poste qui manque d’évolution, de stimulation…, peut-être est-il possible de discuter de cela avec ta hiérarchie et voir comment faire évoluer les choses, ou encore peut-être est-il possible de changer d’entreprise.
→ Deuxième choix : changer de voie, quitter la situation que tu n’aimes pas. C’est radical, c’est pas toujours facile, mais quel bonheur et quel épanouissement quand on fait ce qu’on aime vraiment !

Enfin, le manque de motivation peut venir d’une perte de foi, d’un découragement après un échec ou un revers. Dans cette situation, commence par te laisser le temps d’accueillir tes émotions, accepter ce que tu ressens, prendre soin de toi et te ressourcer intérieurement avant de repartir. C’est important !
Pour te remotiver, après cela, tu peux travailler sur l’aspect
inspiration :
pourquoi tu fais ce que tu fais, qu’est-ce qui t’anime, qu’est-ce qui te rend heureuse dans ton travail ou ta vie perso,
et sur l’aspect plus motivation à proprement parler :
→ prendre soin de toi, t’entourer de gens qui te soutiennent et t’encouragent, voir ce qui marche dans ta vie, voir comment tu peux apprendre de ton échec pour repartir de plus belle !

 

 

Accepter les hauts et les bas, surfer la vague

 

  • L’énergie et la motivation peuvent être variables au cours du cycle menstruel.
    En résumé, la période des règles est fréquemment une période de repli, une période où tu ressens un peu plus de fatigue. Les 2 semaines suivantes sont fréquemment plus productives, avec une bonne énergie. La dernière semaine est souvent plus un moment où les énergies partent dans tous les sens et il est plus difficile de se concentrer.
    En bref, la leçon est d’écouter ton corps, prendre soin de tes besoins à un instant T, être patiente avec toi-même en sachant que ton énergie et ta motivation reviendront en temps voulu.
    Pour voir cela plus en détail, tu peux aller lire là :
    http://conscience-quantique.com/pouvoir-de-cycles/

 

  • Parfois, il y a juste aussi des jours “sans”. Tu as beau être épanouie, adorer ton métier, être heureuse dans ta vie, il y a des jours où t’as envie de rien à part te lover sur ton canapé avec un bon bouquin, netflix et/ou quelqu’un que tu aimes. C’est peut-être un besoin de te reposer, peut-être de prendre du recul, peut-être de lâcher la pression que tu te mets toute seule… Quoi qu’il en soit, c’est pas grave !
    Lâche toi la grappe, lâche prise, let it go… ça ira mieux demain !

 

 

Gérer ton temps et ton espace de travail

 

  • Procrastiner, être démotivée, ça peut être aussi ton cerveau qui bloque face à un trop plein. Trop de choses à faire, des to do list à rallonge, trop de pression… Résultat, tu ne fais plus rien car tu ne sais même plus par où commencer et tu es fatiguée d’avance.
    La réponse ? L’or-ga-ni-sa-tion !
    Je te laisse aller lire cet article sur le sujet si tu te sens concernée (et désolée par avance pour la répétition d’anecdote ! ^^’)
  • Je ne sais pas si ça te parlera, mais personnellement, si c’est le bordel chez moi, c’est le bordel dans ma tête. Trop de choses qui traînent, trop d’objets accumulés dans les placards et je n’arrive plus à bosser, plus à me concentrer, j’ai moins d’énergie, moins de motivation. C’est un facteur qui peut être très très impactant si tu y es sensible.
    Prends alors soin de ton espace de vie et de travail pour t’y sentir au mieux.
    Et petit point feng shui : si jamais assise à ton bureau tu fais face au mur, c’est pas l’idéal pour avancer 😉 Ça peut paraître bête dit comme ça, mais je sais que c’est seulement une fois que j’ai tourné mon bureau que j’ai commencé à avoir envie de travailler dans cette pièce où avant je ne me sentais pas bien. Ça a été radical !

 

ça te motiverait, toi, de travailler là ? moi j’ai envie de fuir en courant !

 

Garder ta motivation & te rebooster

 

  • Etre motivée dès le matin, ça commence par se lever du bon pied ! Commencer ta journée par un temps où tu prends soin de toi et pratique une activité qui te motive et te booste, c’est dès le début tout mettre en place pour passer une bonne journée.
    Par exemple, tu peux piocher dans ces idées : faire une séance de yoga ou quelques étirements / méditer / aller courir / prendre un temps pour écrire ou autre activité créative / poser une intention pour la journée / prendre un bon petit déjeuner ou si tu n’as pas faim le matin savourer tranquillement une tasse de ton infusion/thé/café préféré / aller à pied au boulot … etc.

 

  • Autre excellente source de motivation : l’entourage et le réseau !
    Pour tout le monde : passer du temps avec des gens bienveillants, qui sont dans le soutien, l’écoute, l’encouragement, qu’ils soient la personne qui partage ta vie, ta famille, tes amis…
    Pour les salariées : tes collègues si l’ambiance au travail est bonne / des gens avec qui tu partages un hobby, une passion, une cause à l’extérieur de ton travail si c’est lui qui te pèse : club de sport, activité artistique, association (environnement, politique, intérêt commun, etc)…
    Pour les entrepreneures : souvent, on travaille seuls et cela peut parfois peser. Il existe heureusement plein de ressources qui permettent de se sentir comprise, entourée, inspirée, remotivée, soutenue…
  • Mes ressources préférées :
    les Aventurières, un groupe de femmes entrepreneures créé par Laure Jouteau, coach,
    Team Fourmis, lancée par Shaerazade Estèbe, qui organise sur Lyon des événements pour toutes les femmes, avec comme valeur principale la bienveillance,
    → l’association The Greener Good, qui crée des événements inspirants et positifs autour d’un sujet qui me tient énormément à cœur : l’écologie
    → les conseils précieux d’Aurore Rosello, pour les entrepreneures du bien-être (naturopathes & cie) qui veulent vivre de leur pratique en étant épanouies dans ce qu’elles font,
    → mon propre réseau, que j’ai lancé pour se soutenir, échanger, collaborer… entre praticiens du bien-être sur Lyon. Si tu es naturopathe, sophrologue, réflexologue, praticien en massage, etc, tu peux me contacter si tu souhaites participer 🙂
    (en moyenne 1 rencontre par mois, petit déjeuner ou apéro, 0 obligation)

 

 

Et toi, c’est quoi tes astuces et ressources pour te remotiver ?

 

 

1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *