J’avais déjà fait 2 articles sur le sujet ( et ) : il est possible d’améliorer sa fertilité naturellement, en travaillant sur les habitudes de vie. Cependant, l’erreur qui est faite très fréquemment c’est de venir voir un.e naturopathe ou autre pendant un parcours de PMA ou vraiment juste avant. A mon avis, c’est trop tard pour cela.

En tant que naturopathe, j’ai pris des personnes en RDV dans ce cadre-là au début de ma pratique. Sauf coup de chance, c’est surtout source de frustration car on ne peut pas faire grand chose dans l’urgence comme ça. Cela m’a donné l’impression d’un pansement sur une jambe de bois. A présent, je préviens les personnes en PMA qui me contactent que je peux les aider à mieux vivre leur parcours, réduire le stress, soutenir la vitalité… mais de ne pas s’attendre à un miracle en dehors de cela.

Remettre le cycle en place quand ça ne fonctionne pas, cela demande du temps, de la patience, de l’investissement personnel.

 

Pourquoi ce n’est pas idéal de venir pendant un parcours de PMA

 

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les chances de réussite de l’accompagnement en naturopathie sont bien plus limitées dans le contexte d’une PMA :

  • Tu suis déjà un traitement hormonal, donc la plupart des plantes à action hormonale qui pourraient aider sont contre-indiquées à ce moment-là,
  • Un cycle folliculaire complet, c’est environ 3 mois. Si tu veux pouvoir relancer des cycles naturels et une ovulation, il faut donc pouvoir compter minimum 3 à 6 mois de travail pour que ce qu’on a mis en place ait un effet,
  • Si tu as longtemps pris une contraception hormonale, il peut y avoir besoin d’une phase de soutien du foie et revitalisation avant toutes choses, pour soutenir ton organisme qui peut en avoir besoin,
  • Si tu es fatiguée, stressée, un peu à bout, comme j’ai souvent pu le voir dans ces parcours qui sont très pesants, tu as surtout besoin d’une revitalisation et d’un accompagnement de gestion du stress et de l’émotionnel et cela prend du temps.

En gros, si dans un cas on peut vraiment soutenir ta fertilité de manière globale, dans le 2ème on peut juste essayer de maximiser tes chances que la FIV marche. C’est une démarche bien plus limitée et moins intéressante à mon sens.

En revanche, il est bien sûr tout à fait possible de t’accompagner pendant un parcours de PMA pour t’aider à retrouver plus de sérénité, gérer l’aspect émotionnel, soutenir ta vitalité, etc.

 

 

Le bon moment pour prendre RDV

 

Mais alors quel est le bon moment pour prendre RDV ? Pour moi l’idéal est de venir le plus tôt possible : dès qu’on souhaite arrêter une contraception, surtout hormonale, dès qu’on constate un cycle trop irrégulier (cycles de + de 35 jours fréquents), dès l’envie de conception… Il y a tant de choses à faire que ça ne peut qu’être positif de venir :

  • améliorer la vitalité,
  • réduire le stress et accompagner l’émotionnel,
  • soutenir l’équilibre hormonal global : équilibre du cycle, améliorer l’ovulation,
  • soutenir la fertilité par l’alimentation,
  • améliorer les habitudes de vie pour réduire l’exposition aux toxiques et perturbateurs endocriniens,
  • soutenir foie et intestin si nécessaire,
  • etc.

Et évidemment il ne faut pas oublier la deuxième personne responsable de la conception, si cette personne fait partie de l’équation, car la qualité du sperme est tout aussi importante ! Je donne aussi des conseils à destination de la personne partenaire le cas échéant 🙂

 

 

Comment se déroule l’accompagnement

 

Dans un premier temps, l’accompagnement de naturopathie commence par un bilan. L’idée c’est qu’on passe 1h30-2h ensemble et je te pose des questions afin de voir de manière globale les aspects qui marchent bien et ceux pour lesquels tu pourrais avoir besoin de soutien.

On va ainsi voir combien de temps durent tes cycles, comment se passent tes règles, ta vitalité, ta santé globale, ton niveau de stress, ta digestion, ton état émotionnel… etc. Suite à cela, je t’envoie des conseils selon les aspects prioritaires à soutenir. Il y a souvent un suivi sur plusieurs séances, pour travailler petit à petit et pouvoir voir l’évolution.

Pour qu’un cycle se passe au mieux, idéalement il est important de manger suffisamment et de ne pas avoir de carences, gérer le stress (car en cas d’excès de stress le corps va prioriser uniquement les fonctions vitales et cela altère le cycle), avoir assez d’énergie et une bonne élimination. On commence donc généralement par couvrir ces bases-là dans un premier temps avant de travailler si nécessaire sur l’aspect plus directement hormonal si il y a encore besoin d’un petit coup de pouce.

Si tu veux en savoir plus ou prendre rdv, ça se passe directement sur médoucine ou alors tu peux me contacter ici !

 

 

Et toi, as-tu déjà pensé à voir une naturopathe pour soutenir tes cycles et ta fertilité ?

N’hésite pas à partager ton expérience en commentaire !

 

0 Si tu n'as pas le temps ou le courage de me laisser un commentaire et tu as aimé cet article, tu peux simplement cliquer sur le petit cœur. Merci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *